• Oh, boy ! de Marie-Aude Murail

    oh boy marie aude murail Ils sont frère et sœurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu'on ne les séparerait pas.
    Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac.
    Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu'elle existe.
    Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d'avoir. Signe particulier : fait vivre des histoires d'amour torrides à ses Barbie.
    Ils n'ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille.
    A cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L'une n'est pas très sympathique, l'autre est irresponsable, et... Ah, oui ! Ces deux personnes se détestent.

     

    Oh, boy ! est sans conteste une histoire touchante, devant laquelle je me suis retrouvée à pleurer à plusieurs reprises...  car Marie-Aude Murail en a fait un livre qui parle aussi bien aux adultes qu'à un lectorat plus jeune auquel il est d'abord destiné, les thèmes qu'elle y aborde étant sensibles mais aussi universels : le deuil, la tolérance, la souffrance, la fraternité, la maternité, et d'autres encore.

     

    L'auteur raconte du point de vue des différents personnages successivement toute cette affaire qui est celle d'une tutelle, pas forcément évidente, puisque d'une fratrie de trois enfants à ne pas séparer de préférence. Le point de départ de l'intrigue va donner lieu à une histoire où vont se retrouver mêlés tout un tas de personnages annexes aux enfants et à leurs présumés tuteurs. On va ainsi lire un roman étoffé, certes court et qui se lit vite, où l'encre qui noircit les pages est comme le sang qui irrigue nos veines.

     

    La vie souffle sur Oh, boy ! et un sentiment d'authencité s'en dégage, nous touchant en plein coeur. Marie-Aude Murail aborde des sujets graves, mais sait aussi alléger son roman, par des touches d'humour nous évitant de plonger en plein pathos. Le livre est une leçon de vie, de courage, et aussi de maturité. Les personnages grandissent, font l'apprentissage des compromis mais aussi de l'amour, et l'on s'attache à eux malgré -ou à cause- de leurs défauts tout autant que de leurs qualités.  On apprend à les connaître peu à peu, à changer le regard que l'on porte sur eux ce prime abord, tout comme eux vont le faire pour les uns et les autres.

     

    L'écriture, simple et déliée, soignée aussi, s'adresse sans concession aux jeunes , et joue avec la langue, aussi bien dans la bouche des adultes (par exemple, la juge mangeant son chocolat !) que dans celles des enfants (entre Siméon et ses soeurs, on est royalement servi !).

     

    Bref : un petit roman pas simpliste pour deux ronds, touchant et émouvant, qui aborde magnifiquement des thèmes difficiles.

     

    Le petit plus : le livre a reçu près d'une vingtaine de prix... Il a été adapté pour la télé (apparemment une adaptation pas très fidèle) et au théâtre, pour lequel il a obtenu le Molière du spectacle jeune public 2010.

     

    C'est une Lecture Commune : retrouvez les avis des autres participants.

     

    logo challenge psy

     

     

     

     

     

    « A comme Association # 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres, d'Erik L'HommeLe Dernier Jardin # 1 : Ephémère, de Lauren DeStefano »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Avril 2012 à 09:04
    pom'

    les sujets sont graves mais l'humour l'allège, c'est ce qui m'a plu dans ce livre

    2
    Lundi 9 Avril 2012 à 09:51
    Luthien

    Un roman vraiment très touchant ! Comme tu le dis, les sujets graves sont allégés avec une écriture simple et de l'humour.

    3
    Lundi 9 Avril 2012 à 10:36

    Comme toi, j'ai beaucoup aimé cette lecture. Un livre qui aborde tellement de sujets difficiles et qui pourtant nous donne le sentiment que "tout va s'arranger". Marie-Aude Murail a le talent d'aborder des thèmes durs d'une façon si douce et si subtile et teintée d'humour, que ça ne peut que nous plaire ! Un livre très touchant, émouvant, qui m'a arraché la larmichette aussi. A bientôt ;)

    4
    Lundi 9 Avril 2012 à 11:38

    J'ai aussi beaucoup aimé cette lecture. Mais je suis entrain de me demander, qu'est-ce qu'elle donnerais sans toutes les touches d'humour ? Huum.. Affaire à suivre ! :D En tout cas, bonnes lectures à toi ;)

    5
    Lundi 9 Avril 2012 à 13:45

    Je ne savais pas du tout qu'il y avait une pièce de théâtre issue de ce livre... D'ailleurs, je ne suis pas certaine que ça me plairait : le texte doit perdre de sa richesse, non ? Enfin, l'histoire plutôt... Je trouve que le cadre du bouquin siet parfaitement à cette famille si complexe et à ce méli-mélo de sentiments...

    6
    Lundi 9 Avril 2012 à 14:24

    J'ai beaucoup aimé cette lecture et le fait que l'auteur s'adresse à la jeunesse sans les prendre pour des idiots ! Du coup, les adultes s'y retrouvent aussi !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Lundi 9 Avril 2012 à 16:28
    Dame-Meli

    On a un avis très similaire. Je suis parfaitement d'accord avec toi sur le fait que les thèmes adaptés sont graves et de l'ordre du "quotidien" mais l'auteure parvient à les alléger grâce à son style et ses personnages.

    J'ai vu la référence à l'adaptation en téléfilm... j'ai vu une vidéo sur Youtube et on constate déjà que la juge devient un juge black (mais qui aime toujours le chocolat) ! :)

    8
    Lundi 9 Avril 2012 à 23:25

    @ pom' : oui, et en même temps, rien n'est évité...

    @ Luthien : en plus, des sujets pas faciles à traiter pour le jeune lectorat...

    @ Miyuki : une auteur de talent, donc !!

    @ Emis : bonne question ! Je pense qu'il serait beaucoup plus difficile à lire pour de jeunes lecteurs, peut-être trop "pathos" et donc dur à supporter...

    @ Luna Z : oh, tu sais, je pense au contraire qu'il est une excellente base pour traiter de ce genre de thèmes "en live", et sûrement toucher encore plus les spectateurs, pour les amener vers le livre qui leur donnera encore d'autres choses à voir et à éprouver...

    @ Frankie : tu as raison, c'est plus qu'appréciable un auteur qui ne prend pas ses lecteurs (d'autant plus quand ils sont jeunes) pour des imbéciles

    @ Dame-Méli : j'ai l'impression qu'on se retrouve un peu tous autour de la qualité de ce roman, et pour le téléfilm, je suis tombée sur un forum où on en disait grand mal, car il respecte très peu la trame du livre...

    9
    Mercredi 11 Avril 2012 à 18:38

    Je suis tout à fait d'aacord avec toi ! Touchant, émouvant, Larie-Aude Murail a un vrai talent !

    Je te souhaite une belle soirée !

    10
    Mercredi 11 Avril 2012 à 21:27

    Oui, un vrai talent, et je n'en resterai pas là avec cette auteur ! Bonne soirée à toi aussi

    11
    Mercredi 18 Avril 2012 à 13:34

    J'ai moi aussi beaucoup aimé ce livre qui nous fait si facilement passé du rire aux larmes !

    Bonne continuation :p

    12
    Lundi 30 Avril 2012 à 01:16

    Dans l'ensemble, je pense qu'on a été nombreux à l'apprécier, même si certains y ont trouvé quelques défauts, c'est un livre émotions ! à plus !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :