• Rendez-vous chez Tiffany, de James Patterson

    rendez-vous chez tiffany james patterson

    Les parents de Jane, 8 ans, ont divorcé. Elle vit à New York avec sa mère, Vivienne, célèbre productrice de Broadway qui collectionne les maris et n'a guère de temps à lui consacrer, sauf le dimanche en fin d'après-midi quand, après avoir goûté au St. Regis, elles vont faire un tour chez Tiffany, le célèbre joaillier.


    Pourtant Jane ne se sent jamais seule. Elle possède un véritable ami en la personne de Michael, même si elle est la seule à le voir et à l'entendre.


    Michael est son confident, son ami imaginaire.

     

     

     

    Petit roman sans prétention, Rendez-vous chez Tiffany a su me toucher…   J’ai dès le début adoré le thème, et la façon dont James Patterson l’aborde : les amis imaginaires. Avec poésie et tendresse, il nous emmène à la suite d’une héroïne attachante –même si cela a un petit côté chick-lit. Sur ce dernier point, les caractéristiques y sont toutes : une working-girl, envahie par une mère envahissante et charismatique, qui se cherche encore, avec quelques kilos en trop, et qui s’illusionne beaucoup jusqu’à la rencontre fatidique.

     

    Mais, vraiment, une fois digéré cet aspect, toute la part fantastique du roman fonctionne à plein régime ! Et la romance également…  Je ne veux pas dévoiler le nœud de la mythologie développée par l’auteur, mais elle a un petit air de Mary Poppins, pour les nostalgiques (pour ma part, je pense plus au roman de Pamela Lyndon Travers qu’à l’adaptation de Walt Disney), tout en assumant sa propre part d’originalité et en ne donnant pas toutes les réponses, laissant le lecteur nourrir l'histoire de son propre imaginaire.

     

    L’intrigue est simple, un peu comme dans la chick-lit, mais surtout parce que l’auteur a mis l’accent sur des valeurs auxquels il tient à nous faire partager et ça marche. Rendez-vous chez Tiffany se lit très vite –on a envie de savoir !- et on passe un moment vraiment agréable, avec même une larmichette à la fin…

     

    Bref : un petit roman sympathique, pour donner chaud au coeur, bien pensé, même s'il ne révolutionne rien.

     

    Le petit plus : j'ai appris l'existence d'une adaptation ciné avec Alyssa Milano.

     

    sundays at tiffany's james patterson sundays at tiffany's james patterson

     

     

     

     

    « Hunger Games # 1, de Suzanne CollinsVamp in Love, saison 3, de Kimberly Raye »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Mars 2012 à 09:09

    Je l'ai repéré depuis peu et je compte bien le lire prochainement.

    2
    Mardi 6 Mars 2012 à 22:19

    haha ! alors j'attends ta chronique... je pense que tu vas passer un agréable moment, en tout cas, du genre détente bien au chaud sous la couette ou au soleil sur ton transat !

    3
    Mercredi 7 Mars 2012 à 17:30

    J'ai ce livre dans ma Pal depuis que Fée l'avait lu mais je n'ai toujours pas trouvé le temps de l'en sortir.

    4
    Mercredi 7 Mars 2012 à 23:07

    aurais-tu une PAL d'enfer, comme la mienne ???

    5
    Jeudi 8 Mars 2012 à 12:50

    On peut dire ça ! Elle a 190 livres !

    6
    Jeudi 8 Mars 2012 à 17:17

    ouille ! je te bats, j'en suis à quelque chose comme 600 bouquins, ebooks compris, bds aussi... mais 190, c'est déjà impressionnant !!! on est folles !

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Jeudi 8 Mars 2012 à 18:13

    Ah oui, 600, pas mal ! ^^

    8
    Mardi 12 Mars 2013 à 19:29
    kincaid

    Totalement d'accord avec toi ! C'est un petit livre sans prétention qui donne le sourire au lecteur. le genre de livre qui nous fait passer un agréable moment !

    9
    Samedi 4 Mai 2013 à 05:10

    Oui, tout en n'étant pas cu-cul la praline ! lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :